ConseilMois06.jpg

Avant le 21 juin, jour de l’été, profitez des plus longues journées de l’année. Avec les beaux jours, le soleil stimule le jardin : les fleurs et les arbustes s’épanouissent, les fruitiers laissent présager la qualité de la récolte et le potager vous offre ses premiers légumes…


Les travaux habituels

Binez et désherbez régulièrement votre potager
Traitez vos plantes contre les parasites et les champignons
Paillez vos cultures, ce qui évite la propagation des mauvaises herbes, maintient l’humidité et la fraicheur de votre sol, cette méthode réduit les apports en eau.

Au potager

Les semailles de juin ont l’avantage d’offrir une récolte plus tardive
Semez directement en terre, la betterave, les carottes, la chicorée, le concombre, les cornichons, la courgette, les haricots, la laitue, les navets, la pastèque, le persil, les poireaux, et les radis. Plantez les plants de tomates et d’aubergines
Installez les jeunes plants de salades vendus en motte, enterrez-les à moitié, formez autour du plant une cuvette et arrosez.

Du côté des plantes aromatiques

Marcottez ou bouturez en forçant la multiplication, du romarin, de la sauge
Repiquez le basilic, divisez la menthe et l’estragon…
Arrosez uniquement par temps très sec, les plantes aromatiques ne redoutent pas les sols légèrement desséchés.

Au verger

Nettoyez régulièrement et binez au pied des jeunes arbres fruitiers
Pour éradiquer rapidement les maladies, inspectez vos fruitiers et arbustes à petits fruits, pratiquez l'éclaircissage des fruits. Protégez les récoltes en installant des filets de protection contre les oiseaux.
Récoltez les fraises, les framboises, myrtilles.

Au jardin d’ornement

Semez les plantes bisannuelles, divisez les bulbes défleuris (placez, les plus sensibles au froid en milieu sec et frais dans une caissette avec du papier journal, pensez à les retourner pour éviter le pourrissement).
Taillez tous les arbustes printaniers défleuris et les arbustes à feuillage persistant. Préparez la floraison à venir, en les arrosant régulièrement et en apportant un engrais pour arbustes.
Bouturez vos rosiers préférés à partir de jeunes pousses, placez-les dans un terreau bien drainant à l’ombre sans trop d’humidité.
Éliminez les gourmands des rosiers situés sous la greffe ;
Comment différencier un gourmand ? Comptez 7 feuilles pour un gourmand au lieu de 5 feuilles pour une tige. Supprimez quelques boutons pour obtenir de jolies fleurs.

Les plantes d’intérieur

Un décor vert à la maison, c’est le bon moment, la végétation étant maintenant très active les plantes mises en place reprennent facilement.
Aménagez une jolie jardinière, en regroupant des plantes ayant la même exigence, comme par exemple, le sansevieria, cette plante facile à entretenir purifie également l’air de votre intérieur.
Son allure contemporaine, ses formes graphiques, courbées, pointues ou en rosette, ses variantes de jaune, de gris et de vert panaché, joindront l’utile à l’agréable dans votre maison.
Laissez-vous séduire par ces quelques variétés : Sansevieria trifasciata Sansevieria francisii Sansevieria trifasciata – Floraison Sansevieria trifasciata

Entretenir la pelouse en juin

Relevez la hauteur de tonte et tondez une fois par semaine
Entretenez les bordures
Désherbez et fertilisez si besoin
Arrosez de préférence le soir avant la nuit

Le jardinier responsable

Jardiner est un réel plaisir, récolter ses propres légumes, admirer ses fleurs…mais cela n’est pas sans mauvaises surprises, qui plus est, après un hiver humide et peu rigoureux. Le printemps va laisser apparaitre sur les plantations et les cultures, les maladies et les insectes nuisibles.
Gardez bien à l’esprit qu’un jardin bien pensé et régulièrement entretenu, bêché, amendé et paillé est moins sujet aux invasions de toutes sortes.
Soyez vigilants, pensez aux méthodes alternatives, le traitement curatif de synthèse doit rester le dernier recours du jardinier.

Les alternatives en soin préventif :

  • Les éliciteurs, stimulent les défenses naturelles des plantes contre les insectes et les maladies.
  • Les phéromones, ces pièges s'utilisent lorsque les attaques d’insectes restent contrôlables
  • Les produits UAB (utilisable en Agriculture Biologique), utilisez-les préventivement et régulièrement, ils maintiennent un état sanitaire correct des végétaux, tout en préservant l’environnement.
  • Les "auxiliaires" de jardin en soin curatif, ces insectes sont réputés très utiles pour combattre avec efficacité les prédateurs nuisibles des cultures.
    La coccinelle, se nourrit essentiellement de pucerons de toutes sortes. Dès le stade larvaire, elle en consomme énormément
    La coccinelle à 2 points (Adalia Bipunctata) utile aux plantes hautes
    La coccinelle à 7 points (coccinella septempunctata) utile aux plantes basses.
    La chrysope (Chrysoperla carnea), alliée redoutable du jardin, moins connue, elle dévore les pucerons en grande quantité, la cochenille farineuse, les thrips, les acariens, les psylles, etc….
    Les nématodes, vers microscopiques très efficaces, ils parasitent leur proie jusqu’à leur disparition, elles exterminent, la limace, la carpocapse, les fourmis, le charançon, le ver blanc, le ver gris, la mouche des terreaux, …)
    L’acarien rouge(Phytoseiulus Persimilis), utilisé contre l’araignée rouge, présente dans certains conifères, il protège également les légumes et les fleurs en serre ou en milieu sec.

Astuces et conseils du jardinier

Redonner de la vigueur et une bonne santé aux arbres et arbustes qui végètent
Creusez un fossé circulaire sur environ 30 centimètres, drainez le fond avec une couche de sable grossier ou gravillons, comblez le fossé avec un compost ou un mélange de terreau de fumier et de tourbe.

La pensée du jardinier

"Après la Saint Jean, si le coucou chante, l'année sera rude et méchante."